London, the playlist. Londres, la liste de lecture.

Publié le par Dans.la.solitude.des.champs.(de).sons

tube_map.gif

 

On est d'accord, pour une première playlist, ce n'est pas un choix original, puisque même les vénérables Inrocks y sont allés de leur compilation il y a peu. Mais il faut dire que Londres est particulièrement musicogénique, comme d'autres villes sont photogéniques. Arpenter Londres c'est en effet, pour l'amateur de musique, arpenter l'histoire des musiques pop (ici dans l'acception la plus globale du terme), des mods au dubstep, en passant par le punk et la britpop.

C'est ce que la compilation des Inrocks, intitulée Crème anglaise, tente de montrer. Elle est cependant régulièrement à côté de la plaque, car si les morceaux qui y figurent parlent effectivement de Londres, ils échouent pour la plupart à en capter l'atmosphère. Hors, il y a un monde entre les deux. L'exemple le plus frappant est à mon avis la chanson 'Chelsea Dagger' des Fratellis : celle-ci fait clairement allusion dans son titre au quartier huppé de l'ouest de Londres, mais c'est bien là le seul rapport qu'elle ait avec la ville. En effet, il n'y a absolument rien de londonien dans l'hymne rock festive et, disons-le, pas très futée, du groupe écossais ; c'est britannique, et tout simplement britannique (ou "écossais, et tout simplement écossais", diront la majorité des Ecossais). Mais la Grande-Bretagne n'est pas Londres, et Londres n'est pas tout à fait le Grande-Bretagne.

Aussi, pour cette sélection, j'ai choisi des morceaux qui selon moi évoquent l'atmosphère de Londres, sans pour autant nécessairement mentionner des lieux de la ville. C'est une sélection s'appuyant avant tout sur mon expérience personnelle, et donc éminemment subjective. Cela ne doit pas rebuter cependant, car son objet principal est de faire (re)découvrir quinze artistes, associés à des genres très variés, et dont les productions me paraissent emblématiques de Londres, de sorte qu'elles mettent en exergue une ou des facettes de la ville. Parmi ces artistes ou groupes, j'ai préféré ne choisir que des Londoniens, tout en oubliant à dessein les grands pontes (Kinks, Rolling Stones, Sex Pistols), trop connus et évidents. Enfin, j'ai organisé cette liste de façon chronologique, afin que le voyage, en plus d'être géographique, soit temporel. Une manière, en quelque sorte, de donner à voir l'évolution de la ville, tout en montrant, en négatif, l'existence possible d'un dénominateur esthétique ou thématique commun à tous ses artistes.

 

La Tracklist :

 

'She's Not There' – The Zombies (1964)
'Itchycoo Park' – The Small Faces (1967)
'Glow Worms' – Vashti Bunyan (1970)
'Life's a Gas' – T. Rex (1971)
'Outdoor Miner' – Wire (1978)
'I Know Where Syd Barrett Lives' – Television Personalities (1981)
'I Believe in You' – Talk Talk (1988)
'Show Girl' – The Auteurs (1992)
'The Wild Ones' – Suede (1994)
'Reflections after Jane' – The Clientele (2000)
'Brand New Day' – Dizzee Rascal (2003)
'Ghost Hardware' – Burial (2007)
'CMYK' – James Blake (2010)
'The Noose of Jah City' – King Krule (2011)
'You Know You Like It' – AlunaGeorge (2012)

 

 

 

Le lien vers la playlist Spotify : London, the Playlist (danslasolitudedeschampsdesons) 

 

Ps : on n'a pas trouvé plus pratique et complet que Youtube pour faire des playlists pour l'instant, mais on cherche d'autres moyens.

Pps : abonnez-vous à notre chaîne Youtube ! On s'appelle champsdesons.

 

 

Nico

Publié dans Les playlists

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zerkjbf 14/09/2012 12:42

Pour faire des playlists vous avez qu'à utiliser spotify, ça marche très bien ;)

Dans.la.solitude.des.champs.(de).sons 17/09/2012 14:44



On y a pensé, et on s'est rendu compte que Spotify posait plusieurs problèmes : il faut un compte pour l'utiliser ; le nombre d'écoutes, à moins d'avoir un compte payant, est limité ; de la pub
entrecoupe les morceaux ; et la base de données de Spotify est moins complète que celle de Youtube.
Merci quand même pour la suggestion, et à très vite sur les champsdesons !